Médecine du futur de région en région

Médecine du Futur

Chers amis de la Santé,

Avec ma collègue et amie le Dr Berengère Arnal, gynécologue à Bordeaux, nous organisons une journée entière sur le thème de la Médecine du Futur le vendredi 17 avril prochain.

Notre objectif est de multiplier de telles rencontres de Région en Région, avec un grand public de plus en plus motivé et compétent et en symphonie avec les professions paramédicales. Celles des nutritionnistes, des ostéopathes, naturopathes, chiropracteurs et spécialistes en médecine traditionnelle chinoise dont nous mesurons de plus en plus souvent l’efficacité.

Nous voulons faire comprendre au plus grand nombre de personnes, les importantes complémentarités entre l’ultramodernité technique et technologique de l’imagerie, des robots, qui ont permis des progrès considérables… et toutes les méthodes ancestrales qui s’opposent ou se complètent et peuvent souvent éviter les excès des produits chimiques des laboratoires pharmaceutiques qui se justifient par des publicités agressives.

A Bordeaux, le 17 avril nous valoriserons toute la matinée tous les produits de la ruche pour notre santé après une belle introduction expliquant comment Prévenir le risque allergique par la nutrition. Seront passées en revue avec les meilleurs spécialistes scientifiques les indications des produits de la ruche, les miels et leurs pansements ; la propolis comme anti-asthmatique, anti-inflammatoire, anesthésique, antibactérien et antiviral ; la gelée royale et ses facteurs de croissance et lors des discussions l’intérêt de l’Apipuncture dans les maladies neuro-dégénératives.

L’après midi sera orientée vers la prévention des cancers et de leurs récidives si fréquentes. Notre collègue Bérengère Arnal nous dira comment éviter grâce à une phytothérapie adaptée, les traitements hormonaux de la ménopause si souvent proposés aux femmes en les culpabilisant si elles ne les prennent pas, en leur faisant croire qu’ils préviennent le cancer du sein, de l’utérus, l’ostéoporose et les pertes de mémoire alors que c’est l’inverse.

Nous évoquerons avec la grande spécialiste du Soja, le Pr Catherine Benneteau-Pelissero, son intérêt réel comme complément alimentaire à tous les âges de la vie. Un spécialiste Herboriste d’Aquitaine nous passionnera avec l’Aromathérapie et je terminerai par une grande conférence synthétique sur les relations entre Alimentation et Prévention des cancers.

Nous sommes à un tournant dangereux pour notre santé. Curieusement, les juristes du Conseil constitutionnel se jugent compétents médicalement et se spécialisent en médecine pour imposer ”constitutionnellement” la vaccination obligatoire, dont rêvent les laboratoires fabricants, pour les Bébés dès l’âge de 2 mois contre l’hépatite B et C, que l’on attrape par le sang et la drogue ; et la vaccination contre le cancer du col de l’utérus, lié à la multiplication des partenaires sexuels, chez garçons et filles dès 9 ans, sans réflexion ni formation adaptée.

Au collège on distribue la pilule, échantillon des labos, comme un bonbon, et les maternités n’auront l’accréditation que si elles pratiquent au moins 1 avortement pour 3 ou 4 naissances. Enfin, suprême décision d’une ministre de la Santé décidément peu respectueuse de nos libertés, les médecins n’auront plus la clause de conscience pour avorter comme pour l’euthanasie.

Une forme de dictature est en marche, d’autant plus dangereuse qu’elle est insidieuse [1] ! Mais dans le peuple, la révolte se prépare par le rejet massif de toutes ces injonctions arbitraires.

Quand la masse de nos députés nous propose la sédation profonde qui n’est autre que l’euthanasie, dictée par des directives anticipées ; quand l’Etat veut généraliser le tiers payant en prenant les médecins pour des fonctionnaires sans conscience et supprimer le secret médical du serment d’Hippocrate, il y a de quoi se faire du souci pour nos enfants et nos petits enfants. La personne humaine n’est plus respectée.

Raison de plus pour poursuivre notre mission d’information par tous les moyens modernes de communication afin que la résistance s’organise, pas pour rejeter tout en bloc mais en proposant les alternatives peu coûteuses, efficaces et sans effets délétères. C’est l’avenir.

Rendez vous donc le 17 avril à Bordeaux pour celles et ceux de la Région Aquitaine et Midi-Pyrénées qui sont intéressés.

Programme et inscriptions ici

A très bientôt.

Pr Henri Joyeux


Source :

[1] Edwy Plenel directeur de Médiapart dans son petit livre « Dire NON » la décrit parfaitement


✉️ La Lettre du Professeur Joyeux est un service d’information santé indépendant, spécialisé dans la prévention des maladies auprès du grand public et des familles. Inscription gratuite : cliquez ici.

⚠️ Les informations de cette lettre d’information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

✌️ Cet article gratuit d’information santé indépendante vous est offert par votre association FamillesSantéPrévention. Soutenez sa mission sociale et hippocratique d’éducation à la prévention santé en considérant une adhésion annuelle ! Pour plus d’informations, cliquez ici.