20

Parcours de santé exceptionnels

DES PARCOURS DE SANTE DE PREVENTION

LA SANTE APRES LA PRESIDENTIELLE 

 

La journée scientifique du 1er avril sur le thème « La pensée de l’Homme crée-t-elle ses maladies » a été une immense réussite.

 

Elle a rassemblé 1000 personnes venues de toute la France, y compris d’outre mer, passionnées de Santé. Le Palais des Congrès du Corum de Montpellier les a accueillies dans la ville de santé par excellence, où réside la plus ancienne Faculté de Médecine.

 

L’exclusivité, le scoop, fut la présentation au grand public, par mon collègue Jean-Bernard Fourtillan, Professeur honoraire de Chimie thérapeutique à la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Poitiers, de sa découverte incroyable : la Valentonine, la véritable hormone du sommeil.

 

Cette découverte lui a permis d’identifier le système Veille-Sommeil, constitué de trois hormones sécrétées par la glande pinéale pendant la nuit : la Mélatonine, hormone neuro-protectrice, le 6-méthoxy-harmalan, l’hormone de la veille, de la cognition, plus généralement l’hormone du jour, et la Valentonine, l’hormone du sommeil et de la nuit. (voir les lettres N°136-138-142-144-145-147-150, écrites avec le Pr Fourtillan sur mon site www.professeur-joyeux.com et sur https://fonds-josefa.org/).

Ces trois hormones pinéales assurent la régulation totale des vies psychique et végétative de l’organisme pendant les 24 heures du nycthémère. On comprend désormais comment fonctionne notre organisme lorsqu’il se trouve alternativement en mode éveil et en mode sommeil.

 

De cette découverte majeure découle des applications thérapeutiques pour le traitement des affections neurologiques, telles que :

– les troubles du sommeil, les dépressions nerveuses, et les maladies neuro-dégénératives de Parkinson et d’Alzheimer, qui sont dues essentiellement à une sécrétion insuffisante de ces 3 hormones pinéales.

Ces affections seront traitées par des patchs transdermiques de Valentonine et de 6-méthoxy-harmalan, appliqués le soir au coucher, et enlevés le matin au réveil ;

– les psychoses, dues à une sécrétion excessive des hormones pinéales, le 6-méthoxy-harmalan étant le véritable agent des psychoses. Les troubles psychotiques seront traités par des patchs transdermiques chargés en Valentonine, appliqués le matin au réveil et enlevés en milieu de journée.

Ces deux types de patchs de remplacement de sécrétions insuffisantes pendant la nuit, seront disponibles pour les malades au dernier trimestre 2017.

Ils vont remplacer les antidépresseurs, anxiolytiques et somnifères qui font, on le sait désormais, plus de mal que de bien, quand ils sont prescrits et consommés abusivement comme on le vérifie tous les jours en particulier chez les personnes âgées.

Les causes premières des maladies de Parkinson et d’Alzheimer, dues à des sécrétions très insuffisantes, voire nulles, des trois hormones pinéales, sont désormais connues. Il sera possible de prévenir ces maladies par le dosage de la Mélatonine, qui est un marqueur de la sécrétion des deux autres hormones pinéales. Ce dosage est au point est sera mis à la portée de tous.

L’administration des patchs transdermiques mixtes, chargés en Valentonine et en 6-méthoxy-harmalan, permettra :

– aux malades parkinsoniens de retrouver leurs fonctions motrices, le sommeil, ainsi que les fonctions mentales souvent altérées dans les syndromes parkinsoniens.

– aux malades atteints de la maladie d’Alzheimer, pour laquelle il existe un vide thérapeutique total, de retrouver le sommeil, la mémoire et l’intégralité de leurs fonctions mentales, dans la mesure où le traitement sera pris à temps.

 

En cancérologie comme je l’ai expliqué la lutte contre le stress est un des remèdes contre le cancer et ses récidives.

Mais la compréhension des mécanismes cellulaires des maladies, ne remplace pas comme par enchantement les traitements classiques. Dans les nombreux domaines de la maladie cancéreuse : la chirurgie, la radiothérapie, les thérapies immunologiques ciblées, tous ont fait d’énormes progrès. Plus que les nombreuses chimiothérapies, essayées de manière parfois intensives sans résultats probants, quand le patient devient objet-sujet de recherche.

 

Les nouveaux parcours de Santé : « Soigner la Terre c’est Soigner l’Homme » selon les Colibris de Pierre Rabhi

Le dialogue avec les participants du Corum et les 1600 personnes rencontrée récemment à Besançon, tous ceux de Belgique, de Suisse et des plus grandes villes de France… m’ont permis de mesurer le nouveau paradigme de santé qui se met en place, orienté vers la prévention pour tous, des plus jeunes aux plus anciens. C’est l’avenir, ce que j’appelle la Médecine du Futur.

Nous devons nous orienter vers la réduction des maladies de civilisation qui plombent très lourdement le budget de l’assurance maladie.

Ces maladies sont entretenues, osons le dire par :

– les mauvaises habitudes alimentaires issues d’une industrie agro-alimentaire productiviste, qui abîme les sols, entretenue par Monsanto-Bayer et d’autres. Ils sont les  grands fournisseurs des perturbateurs endocriniens agricoles, ajoutés aux traitements hormonaux abusifs trop prolongés, de la pilule aux THS-THM substitutifs de la Ménopause, responsables de tant de nouveaux cas de cancers hormono-dépendants chez des personnes de plus en plus jeunes ;

– la pollution environnementale due aux excès de l’automobile polluante – qui sature de particules toxiques l’environnement que nous respirons – moyen de transport trop subventionné : 2000 fois plus que le vélo qui est 124 fois moins soutenu qu’en Allemagne et 500 fois moins qu’au Danemark ; mais aussi l’essence au plomb scandaleusement distribuée en Afrique, mais interdite chez nous…

– les comportements délétères que certaines personnalités politiques valorisent surtout pour des raisons idéologiques, et qui coûtent très cher en termes de santé : des drogues en tout genre, présentes jusque dans les collèges, aux multiplications insensées de partenaires intimes dès le plus jeune âge, par la valorisation des pulsions, ne respectant ni leur propre corps, ni celui de l‘autre…

Ils orientent ainsi notre ministre de la Santé Marisol Touraine comme la précédente Roselyne Bachelot à valoriser des vaccinations généralisées contre la grippe, contre l’hépatite B et les papilloma virus, en utilisant l’espace de l’Ecole comme centre de propagande pharmaceutique. Avec des arguments pseudo-scientifiques de santé publique qui médicalisent les émotions pour les mieux manipuler.

 

L’avenir, c’est la fin des influences excessives de Big Pharma et de l’Empire vaccinal

Ils veulent que nous devenions dès le plus jeune âge des consommateurs pharmaceutiques au moindre trouble. Ils cherchent à faire croire que les vaccins éviteront toutes les maladies, et que les comportements ne doivent pas changer. On connaît ceux qui conduisent à la santé et ceux qui conduisent à la maladie. On doit valoriser les premiers sans moraliser, en les présentant avec simplicité et humour.

Dois-je rappeler une nième fois que je ne suis pas CONTRE les vaccins, comme des journalistes santé INCOMPETENTS, du Figaro, du Monde, de Libé, de L’Obs, de France Inter, d’Aujourd’hui en France, d’Europe 1, de France 5,… cherchent à le faire croire, poussés par une ministre dépendante de conseillers liés aux lobbies pharmaceutiques. Je suis contre les trop nombreux abus vaccinaux, telle est la réalité !

Nous aimerions savoir ce que reçoivent directement ou indirectement, les journaux, magazines de santé et chaînes radio-télévisée pour leur docilité aux différents lobbies de la santé médicalisée, pour les pages de publicité qu’ils publient ?

Dois-je préciser que le Conseil d’Etat le 8 février dernier m’a donné raison grâce à l’action de groupe (2300 personnes) menée par Maître Jacqueline Bergel, en rappelant à la Ministre son devoir de fournir à toutes les familles qui le cherchent depuis plusieurs années le seul vaccin obligatoire le DTP tel qu’il a été déjà fabriqué. Il faut le demander sans Aluminium, comme les chiens et les chats l’ont obtenu !

Quant aux autres vaccins, c’est au médecin seul à décider de leur indication en fonction de chaque patient et d’éventuels accès épidémiques. Les réfugiés devant être les premiers servis, car les plus fragiles.

Dois-je rappeler que je ne suis pas radié de l’ordre des médecins, comme on essaye de vous le faire croire pour diminuer la valeur de mes messages de Santé. Mais que la radiation par le conseil de l’ordre des médecins de ma Région est suspendue par l’appel du Conseil de l’ordre de Montpellier et par celui que j’ai moi-même lancé.

Face à une commission disciplinaire nationale, je porterai la parole de plus de 1 102 238  signataires de la pétition :

http://petition.ipsn.eu/penurie-vaccin-dt-polio

dont aucun média n’a parlé, et qui s’accroît régulièrement tandis que les fabricants de vaccins restent muets, attendant le prochain ministre de la Santé pour notre pays.

La dernière concertation citoyenne sur les vaccins pensée et manipulée par le ministère est une arnaque complète. Elle prend le contrepied de l’avis des professionnels de santé consultés, en proposant 8 vaccinations supplémentaires à des nourrissons dès 2 mois et bientôt pendant la grossesse ! Et ce en affirmant que les vaccinations dans l’avenir ne seront plus obligatoires. Incohérence de la ministre et de ses experts, heureusement en partance !

Je ne sais pas qui prendra les rênes de notre santé dans un mois. J’ai vu de près les programmes Santé des trop nombreux candidats.

Il faut surtout vérifier qui les conseille. L’euthanasie en fin de vie se profile, en plus d’une prévention uniquement basée sur des dépistages systématiques de masse qui n’ont pas fait la preuve de leur efficacité. Ils sont plus utiles aux fabricants de machines dites de technologies innovantes qu’à nous, même s’ils disent intégrer l’humain dans sa globalité.

Campagne présidentielle : François Fillon bien conseillé par le Pr Bernard Debré

Je connais bien mon collègue le Pr Bernard Debré, chirurgien qui n’a pas quitté le contact avec les réalités de la santé.

Auteur avec Philippe Even – en conflit lui aussi avec le Conseil de l’ordre des médecins – du Guide des 4000 médicaments – utiles, inutiles ou dangereux, il n’a pas la langue de bois des conseillers des autres candidats qui ne sont pas sur le terrain de la médecine quotidienne et connaissent mal les arcanes de la santé.

Les consultations médicales à 23 ou 25 E, les 35 heures dans les hôpitaux qui épuisent le personnel soignant, les services d’urgence embolisés inutilement, la collaboration public-privé à construire, la surmédicalisation médicale outrancière, tout doit être revu de A à Z pour remédier à la destruction lente qu’a subi notre système de santé qui était l’un des meilleurs au monde.

L’avenir c’est la PREVENTION qu’il faut valoriser à tous les niveaux de notre société et dès l’école primaire.

Stimuler les meilleurs parcours de santé avec dès le début de la vie le premier vaccin du nouveau né qu’est l’allaitement maternel comme le recommande l’OMS : il met en place les premières défenses immunitaires ; Manger Mieux et Meilleur avec des produits de proximité issu de l’Agriculture Biologique, de la Permaculture, de la Biodynamie  ; une saine et régulière activité physique ; des relations harmonieuses dans les familles et au travail ; un bon sommeil réparateur sans médicament… le tout pour d’énormes économies.

La création de deux grands ministères d’Etat s’impose désormais, réunissant pour l’un l’Agriculture et la Santé, car l’Agriculteur peut être le premier acteur de notre bonne santé, pour l’autre la Famille et l’Education nationale. Cette dernière est en perdition !

Ne comptons pas sur le conseiller d’Emmanuel Macron, François Bayrou, catastrophique ministre de l’Education nationale, il y a plus de 20 ans, qui n’a su qu’obéir aux syndicats idéologues qui ne s’intéressent pas aux élèves.

A mon humble niveau, je continuerai à me battre avec vous pour la SANTE et les FAMILLES à tous les âges de la vie.

Préparez vous à tous ces changements. Restons ensemble unis et optimistes, c’est l’avenir de notre beau pays en Métropole et outre mer qui est en jeu.

Pr Henri Joyeux